harry potter : la vérité Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion


  
  
  

Come back de la dream team
    


Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Autres textes de Moi
Auteur Message
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Bon vu que je pourris mon topic du suicide land avec des textes n'ayant rien à voir je posterais mes autres textes ici désormais^^
Et je vais commencer par le premier texte sérieux que j'ai écrit mais qui me tenait à cœur^^
Et puis il m'a permis de m'essayer à un petit exercice de style^^


Une plume n'a pas d'œil

L'aventure ça vous tombe dessus souvent par hasard, moi c'est la misère qui m'a donné envie d'y partir... Quand je n'étais qu'un enfant, je rêvais d'explorer des donjons pour apporter fortune et richesses à ma famille qui en manquait tant, et ce n'est qu'une vingtaine d'année plus tard que je me décidais enfin à partir à l'aventure. La pression familiale était élevée car mes petits frères et mes petites sœurs avaient certes de doux visages de bambins mais ceux ci possédaient des bouches à nourrir.

Avec quelques compagnons, nous primes donc la route un beau matin pour réaliser ce rêve que chacun d'entre nous espérait vivre depuis sa plus tendre enfance sans trop y croire. Et pourtant le rêve était réel, nous partions. Nous savions que la route serait rude, que nos proches nous manqueraient et que les monstres seraient nombreux mais c'était la seule chose à faire face aux cris de famine de nos familles.

Nous voilà donc parti vers cet avenir incertain, mais comme l'a dit un autre avant moi, le plus dur n'est pas la chute mais l'atterrissage. En effet, bien que le voyage ait été sans encombre, notre arrivée fut des plus mouvementée. En effet, les villageois habitant à proximité du donjon rejetaient tous les aventuriers « de notre espèce » comme ils savaient si bien le dire.

Ainsi, rejetés par la misère de notre terre natale, nous nous retrouvions face à la haine des habitants de feu notre rêve. Qu'à cela ne tienne, nous nous arrêtâmes pas si près de notre but. Et pour se faire nous installions notre bivouac en périphérie du village, au plus près du donjon.

Dès le lendemain matin, nous tentâmes de rentrer dans le donjon et quelle ne fut pas notre surprise en arrivant. En effet, les villageois s'étaient tous regroupés devant la porte pour nous empêcher d'entrer. N'étant pas là pour créer des problèmes nous fîmes demi tour et rejoignîmes notre bivouac. Depuis lors, nous essayons de rentrer chaque jour et chaque jour, les villageois nous attendent toujours face à la porte.

Cela fait désormais plusieurs années que la situation se répète sans qu'aucun de ces villageois ne nous laissent réaliser notre rêve d'enfant. Nous avons quitté la misère de notre village natal pour nous retrouver dans une misère encore plus grande, loin de nos familles et à deux pas de ce monde utopique qui nous a toujours fait fantasmer. Mais nous nous persuadons chaque instant qu'un jour nous toucherons des doigts le but de notre voyage. Certains d'entre nous sont rentrés près de nos pères, de très rares ont réussi à franchir cette porte mais ceux ci se comptent sur les doigts de la main. Mais le pire n'était pas encore arrivé...

Effectivement un jour, pourtant ensoleillé, des monstres vinrent nous prendre plusieurs de nos frères dans la violence et les cris. Et ils revinrent, chaque jour, de plus en plus nombreux...Les villageois étaient toujours devant cette maudite porte mais arboraient un sourire de plus en plus grand au fur et à mesure que nos frères disparaissaient.

Depuis quelques jours, les monstres sont de plus en plus voraces et emportent de plus en plus d'entre nous. Nous ne savons toujours pas où les monstres les emmènent, notre quotidien n'est plus que larmes et peur tandis que leurs chefs de meute rient aux éclats. Ce n'est qu'une question de jours avant qu'ils ne viennent me chercher à mon tour.

Je m'appelle Darian, je fais partie de ceux que vous rejetez : un rom. Votre village est la France, ce donjon utopique n'est autre que la fin de notre misère, les monstres qui nous hantent sont votre police et leurs chefs ne sont autres que votre gouvernement.




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Message Publicité 
PublicitéSupprimer les publicités ?


Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
exellent, juste magnifique, tu aurais même pus rajouter "etrangers" ou "imigrés" en plus de rom mais sinon c'est enorme Okay




_________________
"J'men torche avec ta langue!"

"Quel rapport avec les crêpes?!"

"Es tu au courant que le quotient intellectuel de cet homme est inferieur a tous les QI de ta famille?"
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Nouveau texte d'anniv pour une copine : al, fan de yaoi...




*Al-bator, Al-bator, du fond de la nuit d’or, Al-bator, Al…*

  
Laurence 403 (on n’avait pas le budget pour la ferrari  :/) : Désolé d’arrêter ce programme hautement culturel mais la situation l’impose. En effet, il vient de se passer un évènement exceptionnel : la France aurait été envahie par les extraterrestres dans la région de Bordeaux. Nous retrouvons notre reporter sur place Al-phonse.

Al-phonse :  Oui, Laurence, tout à fait. Un groupe d’individus se revendiquant « aliens » a fait son apparition ici, il y a quelques minutes. Nous n’osons pas nous approcher pour en savoir plus, étant donné les primes de risque ridicules que l’on gagne en tant que reporter. Moi aussi, j’aimerais bien être au chaud en studio et ….

Laurence 403 : Veuillez nous pardonner l’emportement d’Alphonse. Nous reprendrons contact avec lui dès qu’il aura repris ses esprits et aura un peu plus de courage pour nous dire ce qui se passe réellement dans les alentours de Bordeaux. En attendant, 2 experts en extraterrestrologie nous ont rejoints en plateau : j’ai nommé messieurs Raël et Tom Cruise.

Tom Cruise : Bonsoir.

Raël : Bonsoir et bienvenue aux Eholims !

Laurence 403 : Eholims ?

Raël : Oui, mes copains extraterrestres qui sont descendus chez nous ce soir pour une super org… fête !

Tom Cruise : Je n’ai jamais entendu quelque chose d’aussi ridicule ! Tout le monde sait bien que les extraterrestres ne sont là que pour nous faire du mal et qu’il faut les détruire avant qu’ils ne nous envoient leurs maudits thétans.

Laurence 403 : Le temps de mettre fin à cette dispute entre les enfants, nous vous proposons une pause publicité…

*Al-lywood Chewing gum*

  
*Cuisines Mob-al-pa*

  
Laurence 403 : Nous voici de retour, pour la suite de notre émission exceptionnelle. Il s’est avéré pendant cette intermède que notre reporter de terrain Al-phonse avait de mauvaises fréquentations ce qui nuisaient à son travail. Pour son bien, il a donc été remplacé à l’instant par Al-bert qui aurait des nouvelles au sujet de l’affaire qui nous préoccupe tous. Al-bert : En effet, Laurence, des policiers spécialisés nous ont rejoints.

Mulder : FBI ! Maudit français ! Les extraterrestres ont bien compris qu’il y avait beaucoup moins de risques pour eux de débarquer dans ce pays, symbole même de l’archaïsme.

Scully : Mulder, calmez vos ardeurs, nous devons résoudre cette enquête. On ne nous accorde que 43 minutes par épisode ! Donc plus tôt on aura fini, plus tôt vous pourrez continuer votre propagande !

Al-bert : Les 2 policiers sont en tr…

Mulder: FBI!

Al-bert: Pardon…  Les 2 FBIens sont en train d’approcher le groupe d’aliens pour entamer un premier dialogue. De loin, ils ont l’air pacifique. Cependant, pour des raisons de lâchet… pour garder mon objectivité professionnelle, je préfère rester distant. La charmante demoiselle FBIenne revient vers nous. Je vais essayer de recueillir son témoignage en exclusivité pour vous chers téléspectateurs. Alors Mademoiselle Scully, comment sont ces êtres venus d’ailleurs ?

Scully : Agent Scully ! Ils ont l’air tout à fait inoffensif, trop peut être. Leur seule revendication est de les laisser terminer leur rituel cérémonial. En espérant qu’il ne s’agisse pas d’une énième prophétie pour détruire le monde.

Al-bert : Leur rituel ?

Scully : Vous êtes là depuis plus longtemps que moi et vous ne vous êtes toujours pas rendu compte qu’ils dessinent des symboles bizarres au milieu d’un champ ?

Al-bert : Ah oui, effectivement. Laurence, avons-nous un moyen d’avoir des images de ce champ vu de dessus pour savoir de quoi ces symboles retournent ?

Laurence 403 : Je ne pense pas que nous ayons le budget pour un hélicoptère. Mais la régie d’occupe d’appeler une certaine Liliane B. pour débloquer des fonds.

Scully : Laissez tomber, j’ai un Iphone ! En plus les hélicoptères c’est ringard maintenant. Même si ça me fait mal de le dire, Mulder avait raison au propos de votre archaïsme. Enfin bref, zoomons sur la photo satellite de ce champ. Elle devrait probablement nous éclairer. Etranges, ces aliens semblent avoir le même alphabet que le nôtre.

Al-bert : Mesdames et messieurs, vous avez bien entendu, vous allez découvrir en exclusivité le premier message extraterrestre en direct sur notre chaine ! Alors Scully quel est-il ?

Scully : Agent Scully ! Le message est « Joyeux anniversaire Al, on t’aime <3 ».

Mulder : Hmmm, probablement un message codé…

Scully : Je dirais plutôt que nous nous sommes fait berner et que ce sont en réalité des humains tout ce qu’il y a de plus normaux qui sont venus souhaiter l’anniversaire de la très célèbre réalisatrice de yaois : Al d’où le terme d’Al-ien.

Al-bert : Du coup, nous on passe pour des cons…

Mulder : Vous devez avoir l’habitude vous êtes journalistes ET français…

Scully : De nouvelles affaires nous appellent, par conséquent nous vous laissons. Des collègues vont passer d’une minute à l’autre pour nettoyer la scène.

Al-bert : Ou…

Illustre inconnu avec un look de blues brothers qui aurait perdu son chapeau : Agent J du MIB, où est la caméra ?

Al-bert : Et bien c’est rapide, je n’ai pas eu le temps de dire « ouf ». Pour ce qui concerne la caméra, elle est ici,  pourquoi ?

Agent J : T’auras pas besoin de comprendre !

Al-bert : D’accord, mais qu’est-ce que c’est que ce stylo super classe ?

Agent J : Tais-toi un peu et regarde le bout de mon crayon.

Al-bert : La jolie lumière !

*…*

  
Agent J : Vous venez d’assister au premier concours de cracher de bigorneau diffusé en direct à la télé. Cela était tellement ennuyeux que vous vous êtes endormis. A votre réveil, vous appellerez Al pour lui souhaiter le plus joyeux des anniversaires. Sur ce, au revoir !

Al  (oui oui la grande réalisatrice de yaois <3): Reviens t’as oublié de dire que tous les hommes devront s’embrasser et plus si affinités devant ma caméra…




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
xD enorme! j'adore!!
L' "homme en noir" de la fin est trop inatendu xP

<3 <3




_________________
"J'men torche avec ta langue!"

"Quel rapport avec les crêpes?!"

"Es tu au courant que le quotient intellectuel de cet homme est inferieur a tous les QI de ta famille?"
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Merci :$
J'ai l'impression que quoi que j'écrive t'adore xD

C'mon premier texte avec des dialogues en plus Surprised




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Ben si jamais un jour tu fait du caca, j'te le dirais! x'D mais c'est pas le cas! ^^
chui franche! <3




_________________
"J'men torche avec ta langue!"

"Quel rapport avec les crêpes?!"

"Es tu au courant que le quotient intellectuel de cet homme est inferieur a tous les QI de ta famille?"
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Bah celui là parle vaguement de yaoi donc tu ne pouvais qu'être charmée xD

Enfin merci de ton soutien *_*
Ma reine est ma fan N°1 <3




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
ouiiiiiiiiiiiiii chui ta BF! <3




_________________
"J'men torche avec ta langue!"

"Quel rapport avec les crêpes?!"

"Es tu au courant que le quotient intellectuel de cet homme est inferieur a tous les QI de ta famille?"
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
T'es la seule personne à qui j'ai signé un autographe de toute ma vie xD




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Un seul mot... MOT !
Et en trois mot... JE SUIS FAAAAAAAAAN X)
J'aime trop Mulder et Scully  Laughing




_________________

Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Merci Very Happy




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
J'ai fini un nouveau texte, mais étant donné que c'est le cadeau pour une copine j'aimerais pas qu'elle tombe dessus, donc j'hésite à le poster ici ^^"
(bien qu'il faudrait un énorme hasard Surprised )

A la limite si vous le voulez je peux vous l'envoyer par mail ou mp (en pdf ou word^^)




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Mets le quand même, y'a aucune chance (ou presque) qu'elle tombe dessus Smile




_________________

Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Je lui ai déjà donné le lien du site :/ Mais bon la probabilité étant ultra faible, je vais écouter ma soubrette Razz

_______________________________________
Le rouge et le jaune 
                  Notre histoire commence comme toute bonne journée commence. Oui mais voilà, finalement ce n’est pas une si bonne journée que ça. Effectivement, ce matin-là le soleil rayonnait comme jamais sur la noble ville de Jaune City, les oiseaux gazouillaient, les amoureux se bécotaient sur les bancs publics, les écureuils grignotaient tranquillement leurs noisettes, bref l’ambiance de cette jolie ville était digne d’une série américaine : lisse et niaise à souhait.
              

Cependant, pour qu’une histoire ait lieu d’être, il faut qu’il se passe quelque chose. Donc je m’excuse d’avance auprès des Jaunecitiens mais en tant que narrateur je vais devoir mettre fin à cette atmosphère idyllique. Et puis, de toutes façons, ce genre d’univers chaste de réels sentiments est rarement amusant (ou alors contre son gré).


                Bon alors, comment pourrais-je saboter cette maudite ville ? Lancer une bombe atomique ? Humm, non, c’est trop expéditif, mon sadisme n’aurait pas le temps de savourer ce moment de bonheur. Transformer les habitants en poulet ? Sympa et original mais Dark Chicken est en vacances. Construire l’Etoile Noire et tout détruire d’un coup de rayon laser ? Malheureusement Dark Vador a déposé un brevet et détient ainsi l’exclusivité de ce joujou de haute technologie. Fabriquer un super robot géant ? Les japonais réclameraient trop d’argent pour que ça ne rentre dans mon budget. Envoyer une armée de fantômes les envahir ? Idée intéressante, mais les Ghost Busters réagiraient trop vite pour que je ne m’amuse. Non il me faut une idée qui embête ces braves gens ennuyeux, qui me coûte pas trop cher et surtout qui m’amuse. Je vais consulter la liste des grands méchants qui n’ont rien en ce moment… Mais bon sang mais c’est bien sûr ! Bad Communist !


                Pour ceux qui découvriraient ce grand nom des méchants les plus pitoyables, je vais vous le présenter brièvement. Bad Communist est un camarade d’enfance de Marx qui voue depuis son plus jeune âge une passion sans borne pour la couleur rouge. Jusque là rien de bien grave, il restait un enfant assez sage. Oui mais la vie d’un super vilain doit bien basculer un jour ou l’autre. En général, cela survient suite à quelque chose de grave, et bien là ce sont 2 drames coup sur coup qui changèrent à jamais la vie de Bad Communist…


                En effet, un jour sa maman se trompa et lava le t-shirt ROUGE préféré de son fils avec une lessive de blanc. Et ce qui devait arriver arriva : le t-shirt devint rouge clair. Le jeune futur vilain fut alors choqué de ne plus retrouver le sanglant ROUGE qu’il aimait tant. Sentant que son fils était au plus mal, sa mère voulut lui racheter le même t-shirt mais un malheur n’arrivant jamais seul et suite à une rupture de stock, elle fut contrainte d’acheter un t-shirt JAUNE.


 Bad Communist passa alors du coté obscur du cercle chromatique et voua dès lors une haine profonde au JAUNE d’égale intensité que son admiration pour le ROUGE. Cette haine donna naissance à un pouvoir plutôt particulier. En effet, Bad Communist fut désormais capable de changer des objets en ROUGE d’un claquement de doigts. Grâce à ce pouvoir il commit quelques forfaits dans de nombreux musées, sabotant ainsi les plus grands tableaux des plus grands maitres mais il n’avait jamais pu réaliser d’exploit à la hauteur de son talent. Cette ville vénérant le JAUNE était l’occasion rêvée…


Bad Communist étant actuellement bloqué dans les bouchons, allons faire un tour dans ce curieux laboratoire situé en plein centre ville de Jaune City. Ici, un savant fou était réputé pour des expérimentations plutôt insolites. Son plus grand fait d’armes était, jusqu’à présent, la création de « The Egg » un œuf super héros qui maintenant l’ordre et la sécurité dans Jaune City. Ce jour-là, il voulut créer une chimère en fusionnant 3 créatures : un hamster (parce que c’est classe), un poisson ROUGE (parce que c’est classe)  et un poussin (parce que c’est JAUNE). Il bombarda alors les 3 animaux de rayons Gamma. Cependant pour des raisons inexplicables au jour d’aujourd’hui, le chercheur trouva la mort dans un triple salto arrière. Mais sa chimère était bel et bien née : un hamster JAUNE avec une mémoire de poisson ROUGE…


Bad Communist étant enfin sorti des embouteillages, nous pouvons donc reprendre notre récit le concernant. Donc le futur vilain se dirige vers la gare et apprend qu’à cause d’une grève des trains, il n’arrivera que dans un ou deux paragraphes. Je suis donc obligé de suivre un hamster mutant pour meubler ce passage, je me demande si j’ai choisi le méchant le plus adéquat finalement… Bref notre petit hamster chimérique, se retrouve donc seul dans le laboratoire et prend la route vers de nouveaux horizons où l’herbe sera sans doute plus JAUNE. C’est ainsi que notre brave bête entreprend un saut de l’ange du 12ème étage (et oui les chercheurs pensant côtoyer les dieux, ils cherchent à se trouver le plus haut possible pour se rapprocher de leurs semblables). Durant sa chute, l’animal eut le temps d’élaborer une thèse sur le surmoi et de l’oublier. Il atterrit sur le dos d’une demoiselle  qui se baladait tranquillement dans la rue. Trouvant la jeune femme sympathique, il décide de rester sur son dos et apprend ainsi qu’elle fête ses 19ans aujourd’hui même et qu’elle s’appelle Maïté (bah oui les filles sont pipelettes même seules…).


 Bon ça fait une demi-heure que le hamster est sur son dos, ça manque d’action tout ça. Il y a pas un stagiaire qui serait disponible pour lui rentrer dedans ? Merci mon petit ! Cela fait réagir Maïté qui, en gesticulant pour se débarrasser de la chimère, la propulse contre un mur. Paix à son âme…


Pas le temps de s’attendrir sur son triste sort, car, Ô joie, Ô espoir, Bad Communist débarque enfin commettre nombre d’infamies dans la noble ville de Jaune City. Pour son premier méfait sur ce nouveau territoire, il lui faut trouver un monument à la hauteur de son machiavélisme. Ne serait-ce que pour être invité au prochain gala des super-vilains où il pourrait se gaver de champagne et de petits four aux cotés de femmes superbes, nues et muettes… Bref, je m’égare, revenons à notre mouton. Il écume les rues depuis bientôt 20 minutes à la recherche du lieu adéquat… La bibliothèque ? Ce genre de lieu est de plus en plus déserté, trop has been pour un méchant « new generation ». Les toilettes publiques ? Et passer pour un super-vilain à chier, ça jamais ! L’hôtel de ville ? A part quelques politiciens véreux, cela ne gênerait pas grand monde… Tiens le voilà qui s’arrête devant ce grand bâtiment, des étoiles plein les yeux. Mais bon sang, mais c’est bien sûr, mais quel coup de génie, difficile de faire lieu plus apprécié et fréquenté que… Le bar de Jaune City !


Bon maintenant, il serait peut être temps de passer à l’action… Je ne le paye pas une fortune pour qu’il arrive en retard et qu’en plus il s’arrêtes une demi-heure avant d’agir, on n’est pas chez Ken le Survivant ici. C’est alors que Bad Communist leva le poing et s’écria : « Force ROUGE ». Pas très original et sans doute sous copyright mais tant que c’est efficace. [Le narrateur ne se porte absolument pas solidaire de la chorégraphie qu’effectue, en ce moment même, Bad Communist  bien que celle-ci semble nécessaire à l’éveil de ses pouvoirs.] Bref après 45 minutes de pas de danse qui rendrait la Tecktonik classe, le bar de Jaune City est enfin devenu ROUGE SANG ! Mouhahahaha...


Les oiseaux se sont tus aussitôt, laissant place aux cris des Jaunecitiens affolés de ne plus voir leur lieu favori, que dis-je, adulé arborer une couleur aussi peu…  JAUNE. Ils ne peuvent survivre longtemps dans de pareilles conditions, il faut faire quelque chose. Enfin, moi ce n’est pas mon problème, je suis là pour faire régner l’anarchie.


Cela fait maintenant plusieurs heures que Bad Communist sévit à Jaune City. De nombreux lieux sont désormais ROUGES, comme les clubs de striptease et les nombreuses caves à vins. Oui, notre super-vilain est alcoolique et pervers mais il a le droit, c’est un super-vilain !


Grâce à mes supers pouvoirs de narrateur, téléportons nous auprès de la jeune Maïté. Depuis que le hamster mutant l’a mordu ce matin, elle se sent différente, comme si quelque chose était en train changer en elle. De plus, avec tous ces lieux de Jaune City qui rougissaient à vue d’œil, cela ne pouvait pas être une coïncidence : le hamster l’avait mordu pour lui transmettre des pouvoirs afin de vaincre cette menace qui plane sur sa ville qu’elle chérit tant… Ni une, ni deux, elle se saisit de sa machine à coudre et se fabrique un costume JAUNE au top de la mode. Mais Maïté n’est pas n’est pas un prénom qui fait très super héroïne, il faudrait peut être qu’elle trouve mieux. «Vil narrateur » ose-t-elle dans un moment d’égarement avant de se mettre à réfléchir à un pseudonyme digne de sa classe. « C’est trop dur ! Je sais, je vais faire une consonne, une voyelle, etc… ». Vous venez d’assister à la naissance de Momijuni, super héroïne protégeant le JAUNE ! Elle est fin prête pour un affrontement sans merci face à Bad Communist.


Comme vous êtes des lecteurs attentifs qui prêtez attention au moindre mot que j’utilise ; car aucun d’entre eux n’est choisi aléatoirement mais est le fruit d’une réflexion intense qui fait gonfler intensément la veine de mon front, vous avez donc remarqué (si ce n’est pas le cas, faites semblant ça fera bien !) que je n’ai pas dit que le duel était imminent. Cet oubli était bien entendu volontaire car étant une femme, notre super-héroïne n’a bien sûr pas le sens de l’orientation. Mais ne nous lamentons pas, cette journée commence à devenir longue pour un narrateur lambda et j’ai bien besoin d’une sieste. Merci Momijuni !


Hmm ? … Encore 5 minutes, Maman ! Hein, c’est vous ?... Je suppose que vous voulez connaitre la suite ? Ce n’est pas ma faute s’il lui a fallu attendre que la ville passe au ROUGE complet pour qu’elle trouve Bad Communist. Bref, ils sont désormais face à face et se tiennent à peu près ce langage :
« Bad Communist, je t’ordonne de t’arrêter !
-Sinon quoi ?
-Euh… Sinon gare à toi ?
-Pas très convaincant…
-Attends, attends, je vais bien trouver un truc…. Je sais ! Je te donne toutes mes billes JAUNES et tu t’arrêtes sur le champ !
-JAUNE ? Tu me laisses pas le choix je dois t’exterminer !
-Tu n’as aucune chance face à mes nouveaux pouvoirs !
-C’est ce qu’on va voir !
-Chi…
-Fou…
-Mi !
-La pierre rouge casse les ciseaux jaunes !  Mouhahahaha ! »


Et c’est ainsi que s’achève le destin héroïque de Momijuni… Mais vous vous demandez sans doute pourquoi la morsure n’a pas eu de réel effet sur notre charmante demoiselle. La réponse est pourtant simple, à part Peter Parker, vous connaissez beaucoup de gens qui deviennent des supers héros après s’être fait attaquer par n’importe quel animal ? Il n’y a que Marvel pour inventer des sottises pareilles ! Et puis vous savez combien ça coûte un hamster mutant qui donne des supers pouvoirs par simple contact dentaire ? En conclusion, c’est de la faute de Stan Lee si la jeune Maïté est allongée par terre en ce moment, je décline donc toute responsabilité.


C’est la fin de Jaune City, rien ne semble capable d’arrêter la ROUGE folie de Bad Communist, il ne reste plus que notre fameux laboratoire qui n’a pas encore quitté son éclat JAUNE. Il est l’heure pour notre super vilain d’opérer ce dernier changement de couleur, commence alors son rituel ridicule, les murs se mettent à trembler pendant l’opération machiavéliquement ROUGE… Mais que se passe-t-il ? Des tâches JAUNES apparaissent progressivement sur le costume de super méchant de Bad Communist, ce qui le fait rentrer dans une terreur folle, il est désormais incontrôlable et ne peut utiliser son pouvoir en étant si peu concentré.


« Qui a osé tâcher mon noble ROUGE d’immondes tâches JAUNES ? Sors vil félon démoniaque !
-Ho mais qu’est ce que c’est ?
-C’est un oiseau ?
- Non c’est un avion !
-Mais non, c’est The Egg ! »
J’avais oublié ce détail, le super œuf qui a lui un vrai super pouvoir : son célèbre souffle JAUNE. C’est donc lui qui est à l’origine de cette colère noire de notre fanatique du ROUGE, chose qui me fait rire JAUNE ! Nous allons avoir droit à un véritable affrontement ce coup-ci. Si vous êtes un enfant, merci de fermer les yeux pendant les quelques lignes qui vont suivre.
La bataille peut enfin commencer :
« Valet de Pique
-Valet de Carreau ! Bataille !
-Roi de cœur, la puissance du ROUGE a de grandes toutes les chances de l’emporter face à ton misérable JAUNE.
-As de trèfle ! C’en est fini de toi, crève pourriture communiste ! »


C’est le cœur plein de larmes que je vous annonce le décès prématuré du super vilain que nous chérissions tous : Bad Communist… Il restera longtemps dans nos cœurs. Il semble que sa mort a fait disparaitre les effets de ses vils pouvoirs et Jaune City reprend peu à peu ses couleurs tandis que The Egg s’envole vers de nouvelles aventures dans de nouvelles contrées, toutes plus en danger les unes que les autres.
EPILOGUE 
  Quelques heures après l’éradication de la couleur ROUGE à Jaune City, la petite Maïté, toujours dans son costume de Momijuni, se réveilla enfin. Lorsqu’elle se leva, elle fut acclamée par tous les habitants de Jaune City. En effet, étant donné que ces derniers avaient fui la ville quand elle est devenue rouge, ils n’ont pas vu la participation de The Egg. Par conséquent, ils lui attribuèrent tous les mérites de notre super héros. Ce qui entraina de nombreuses retombées : on dressa aussitôt une statue géante de Maïté au centre de Jaune City et elle devint par la suite la maire de cette ville ce qui lui permis de donner au JAUNE, sa véritable grandeur à échelle internationale. Quelle journée mouvementée et pleine de conséquences pour un 19ème anniversaire !
 




_________________
Admin foireux, modo tyrannique, écrivain raté, bref moi quoi *w*

Pour ceux qui veulent mon skype ou mon gmail, contactez moi par mp Wink
Répondre en citant
Message Autres textes de Moi 
Oh oui écoute la voie de la soubre.. euh de la sagesse ! Laughing
Alors franchement... Je suis toujours autant fan Very Happy




_________________

Message Autres textes de Moi 


Montrer les messages depuis:
Répondre au sujet Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
  


Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation